En quête d’un habitat durable #5 – La conservation des aliments – Low Tech lab


Bonjour tout le monde, dans cet épisode
on va aborder le thème de l’alimentation dans l’habitat low-tech, et plus particulièrement la manière dont on gère la conservation courte des aliments. Aujourd’hui il y a plus d’un tiers de la production alimentaire mondiale qui est jetée. Ca représente, en termes d’empreinte carbone, un troisième pays derrière la
Chine et les Etats-Unis. Par exemple, en France toujours sur l’empreinte carbone, ça représente plus de cinq fois le trafic aérien intérieur, ça fait plus de dix milliards de kilo de nourriture qu’on jette tous les ans. Et sur le gaspillage alimentaire à la maison, ça nous fait perdre 160€ tous les ans. Bon on n’est pas encore parfaits, mais on va vous montrer les systèmes qu’on a mis en place à la maison pour éviter ça. La conservation, c’est pas du tout
tout mettre dans un frigo, c’est respecter la bonne qualité nutritionnelle et gustative des aliments. L’intérêt à conserver, d’une part c’est écologique pour faire mois de déchets, économique pour le portefeuille, et d’un point de vue confort on n’a pas envier d’aller faire les courses tous les soirs. Encore quelques chiffres sur le sujet
car on n’en a pas eu assez : pour bien comprendre la répartition du gaspillage, la moitié c’est des fruits et légumes, un tiers quart c’est des liquides, par contre pour le porte-monnaie c’est la viande et le poisson qui représentent le plus. Ils font par contre que 4% du volume jeté. Alors pourquoi est-ce qu’on gaspille, eh bien souvent on achète trop de nourriture d’un coup. Et aussi c’est une mauvaise organisation, on ne sait pas ce qu’il se passe au fond des placards ou du réfrigérateur. Et on connaît mal les bons modes de conservation par type d’aliment. Tout ne va pas dans un frigo. On part faire nos courses et à notre retour on découvre comment les conserver ! Bonjour ! Je vais vous prendre
ce qu’il reste de pain au levain du coup. C’est quoi l’intérêt du levain dans le pain ? La conservation, du pain déjà, et la digestion. Bonjour ! On est tes voisins !
– On est les deux voisins, ouais. Comme tous les mercredis, c’est marché bio à Concarneau ! C’est ici qu’on va retrouver les producteurs du coin. Le fait de réfléchir à sa consommation et à la conservation des aliments, ça amène la réflexion d’où est-ce qu’on va sourcer ces aliments-là. Il y a quatre grandes ambiances de conservation, et pour faire ça nous on est partis sur la base d’un garde-manger traditionnel, qu’on a un peu optimisé, le truc super important,
c’est que ce soit très bien ventilé. Parce qu’il y a certains types de fruits et légumes qui dégagent de l’éthylène et qui peuvent risquer de faire pourrir les autres. En gros, la première ambiance qu’on retrouve
c’est sec et à la lumière, dedans on va y ranger les citrons, kiwis, tomates, et même les oeufs. La deuxième grosse ambiance c’est sombre et sec, c’est là qu’on va retrouver les pommes de terre, l’oignon, l’ail, les pommes et le melon. Ensuite on a l’ambiance fraîche, humide et à l’ombre, pour faire ça on est en phase de test avec un garde manger extérieur qu’on a suspendu au nord de l’habitat Low-tech, et qui est censé rester toujours entre 10 et 15°C. C’est pas encore tout à fait au point. Et dedans on va y ranger courgettes, carottes, concombres etc. On est devant le garde-manger
qu’on a placé à l’extérieur de la maison, au nord pour qu’il soit tout le temps à l’ombre, mais ça c’est la théorie. En fait on vient de se rendre compte que pendant la période estivale, le soleil se lève au nord-est et se couche au nord-ouest. Pour améliorer ça on va s’inspirer
du principe du zeer pot, en humidifiant l’enceinte, l’eau va s’évaporer et refroidir l’ensemble. Y’a quelques aliments qu’on n’a pas abordés encore qui vont dans la quatrième ambiance, très classique réfrigérateur. C’est là qu’on va retrouver les produits laiters, les bières, la viande, les poissons… Nous d’un point de vue énergétique
on a décidé de s’en passer, et en plus on ne consomme
que du beurre et du fromage, qui se conservent super bien dans le garde-manger extérieur pour le moment. Et pour le reste en fait, tout ce qui est riz, pâtes et sec, on fait des bocaux en vrac. Je viens d’acheter un réfrigérateur, parce qu’en fait on fait du gaspillage alimentaire. Notre garde-manger il est beaucoup trop chaud ! Là la zone la plus fraîche de la maison elle est à 24°C. Petit frigo d’occas’, que l’été hein l’hiver y’en n’a pas besoin parce que le garde-manger il est aux bonnes températures. Vivons heureux, vivons en bonne santé ! Là dans l’épisode on voit principalement les techniques de conservation courte des aliments, mais y’a plein de techniques qui permettent aussi de faire de la conservation longue, de plusieurs mois à plusieurs années. Et y’en a une que nous on aime vraiment bien, qui est la lacto-fermentation, bien adaptée pour les fruits et légumes qui sont sur le point de pourrir et qu’on a envie de conserver plus longtemps, et c’est une des seules techniques qui permet de bonifier les aliments sur le long terme. Et on peut retrouver le tuto
sur notre chaîne YouTube aussi. C’est la fin de cet épisode, nous on est vraiment contents de ces premiers mois passés avec notre garde-manger, si vous voulez faire pareil
on met tous les liens sous la vidéo. Alors on a encore un petit peu de perte, qui est principalement due à notre organisation, qui est vraiment un des gros paramètres du gaspillage. Et pour le potager on a raté la saison en fait avec le chantier de la maison qui a duré plus longtemps que prévu, mais on a la chance d’avoir une exploitation bio à 200m de l’habitat Low-Tech donc on en profite pas mal. On se retrouve le mois prochain pour un nouvel épisode, – Ciao !
– Salut !

28 thoughts on “En quête d’un habitat durable #5 – La conservation des aliments – Low Tech lab

  1. Salut ! Et la cave naturelle alors ? elle a l'air bien dessinée votre maison mais une cave naturelle vous amènerait la fraîcheur que vous avez pas. Quand je dis cave c'est juste un trou dans la terre ca marche l’ete et l’hivers ! une chambre froide en quelque sorte ! voila une video que j’avais faite https://youtu.be/p-FTlYSyi7k 😉 il y en presque partout dans les campagnes russes 😉

  2. SÉCHAGE DES LEGUMES : J'ai une méthode imparable super efficace, sans équipement spécifique, sans coût énergétique, c'est la combine bonobo :

    Étalez invariablement fruits et/ou légumes sur des claies, cagettes, plaques de four et les enfermer dans une voiture au soleil vitres fermées. Protégez des UV avec des cartons derrière le pare-brise. Résultats garantis

  3. CONSERVATION DES ŒUFS : immergés dans une cendre de bois fine, ou une poudre (ou lait)de chaux. Le but est de ralentir la pénétration d'air par les pores de la coquille. Dans les années sixteen mon père faisait ça, on pouvait les garder plusieurs mois.

  4. super travail les amis. très instructif comme à votre habitude. Dommage qu'on aperçois votre folie qu'à la fin, lol. bises et courage 🙂

  5. y a le bouquin "notre aventure sans frigo" sur le sujet : certains fruits tels que les pommes et les bananes dégagent beaucoup d’éthylène, un gaz qui accélère la maturation des fruits. Donc il est préférable de les éloigner des fruits dont vous souhaitez freiner le mûrissement. : https://livresalire.net/index.php/2019/08/06/livre-conservation-sans-frigo/

  6. Wooo, le rap de la mort qui tue ! 😂😂 Gros bid avec ton pote par contre 😜 Le principal, rire de ses conneries, j'en sais quelque chose 😂😂😅😅 Merci pour votre vidéo 🙏🙏

  7. Produits animaux: vous devriez savoir, puisque c'est un peu votre domaine, que c'est ce qu'il y a de PIRE au niveau du porte-monnaie, au niveau de la santé, au niveau de l'environnement, et bien sûr, au niveau du bien-être des animaux. Vous voulez éviter le gaspillage: stop aux animaux démembrés et à leurs excrétions en tous genres.

  8. Bonjour
    Vous seriez capable de faire tourner un frigo a gaz avec votre biogaz ? Comme celui de ma ferme autonome.

  9. Moi j'aimerais beaucoup me passer d'un réfrigérateur mais comme je consomme un peu de viande et laitage, ça reste encore une barrière à franchir.

  10. Bravo LOW TECH LAB
    Un bon réflexe "Une pomme de terre germé direct au potager …. La bonne gym on plis les genoux ,on pose la pomme de terre germé trois poignées de paille et on se relève.

  11. Bonjour à vous et merci pour vos vidéos!
    Je voudrais savoir si vous comptez mettre un plan du meuble garde-manger sur le wiki?
    Les dimensions seront à adapter pour chaque cuisine, certes, mais cela pourrait donner l'inspiration et aider à la compréhension de votre article.
    Bonne continuation à vous!

  12. C'est agréable une vidéo avec un bon son ! Vraiment !
    Baissez peut-être juste un peu votre tapis musical et ce sera parfait !
    Bien à vous !

  13. Étant végétalien, il y a très peu de produits qui nécessitent le frigo. Et s'il y a de la perte (mais c'est extrêmement rare) cela peut être composté.

  14. Merci les gars j'aime bien votre projet et chaque vidéo nous montre les essais que vous faites pour favoriser votre autonomie. Félicitation et bonne continuité

  15. Salut salut,
    Génial votre vidéo surtout avec un objectif lowtech.
    Pour le frigo lowtech je viens de découvrir il y a quelques mois le système adhoc. Quand il y a un vide sanitaire bien aéré, créer un placard avec prise d'air sous la maison et une évacuation par le haut.
    Voir la vidéo de Brian de L'Archi Pelle maison autonome d'une famille dans le nord.

  16. top ! merci les gars. Pour tout. Pour les infos, pour votre démarche qui est motivante, pour le partage. Je vais de ce pas, mettre mes courgettes en lacto-fermentation.

  17. Il pourrait etre interressant de se pencher sur le systeme de chambre froide par absorption, https://www.econologie.com/froid-solaire-ou-climatisation-refrigeration-adsorption/ ça devrait plutot bien s'inscrire dans votre demarche. A savoir si il y a moins de le faire en low tech

  18. Vous devriez envisager la présence d'arbres autour de votre garde-manger extérieur pour diminuer la température en été.

  19. pourquoi ne pas simplement creuser une cave ? c'est l'occasion d'inviter les copains à participer pour creuser 😉

  20. Bonjour, bon sujet à méditer. Le débit de parole est un peu trop rapide d'après pour moi, j'ai pas eu le temps de tout enregistrer les infos… Bonne continuation

  21. Vous n'avez pas pensé de mettre votre boîte de stockage sous votre Tinyhouse? Toujours à l'ombre et moins chaud, j'imagine que l'air circule bien là-bas, il faut juste une porte dans le plancher.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *